Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

COVID-19 : Infos du jour...

News.jpgRecommandations pour les malades neuromusculaires
L’épidémie de coronavirus, actuellement en cours en France, impose aux personnes fragiles d’être particulièrement vigilantes et de prendre de fortes précautions pour éviter tout risque de contamination. Soins, aides à domicile, rendez-vous médicaux, on fait le point sur l’ensemble des recommandations à suivre si vous êtes une personne concernée par une maladie neuromusculaire ou un proche.

Une adresse incontournable : https://www.afm-telethon.fr

EN SAVOIR + : COVID-19 - RECOMMANDATIONS POUR LES MALADES NEUROMUSCULAIRES AU 24/03/20

 

RAPPEL : Myasthénie / Alerte sur la Chloroquine
Suite aux débats concernant l’usage de la l’hydroxychloroquine pour combattre le coronavirus, l’AFM-Téléthon alerte sur les contre-indications dans les myasthénies. A noter qu'une note plus précise sur les contre-indications de ce traitement est en cours de finalisation. Celle-ci sera mise en ligne sur le site de l'AFM-Téléthon dans les prochains jours.

EN SAVOIR + : CHLOROQUINE ET MYASTHÉNIE / CONTRE-INDICATION

 

Masques disponibles
Aux côtés d’autres associations, l’AFM-Téléthon a interpellé les autorités compétentes sur la nécessité absolue pour les aidants professionnels ou familiaux des malades neuromusculaires, d’être prioritaires dans l’attribution de masques de protection. Pour suivre l'évolution de la situation concernant le sujet de l'approvisionnement des masques, ne vous invitons à consulter le site de l'AFM-Téléthon.

EN SAVOIR + : MISE AU POINT CONCERNANT LES MASQUES

EN SAVOIR + : CREER SON PROPRE MASQUE DE PROTECTION EN TISSU

 

Aides à domiciles : Vos questions - Nos réponses
À travers cette foire aux questions, l’AFM-Téléthon répond à toutes vos questions concernant la gestion de l’aide à domicile, alors que des mesures strictes de confinement ont été annoncées par le gouvernement le 16 mars dernier.

EN SAVOIR + : CONCERNANT LES AIDES A DOMICILE

 

Conseils pour mieux vivre le confinement
Claire-Cécile Michon, psychologue-conseil de l’AFM-Téléthon vous livre ses conseils pour alléger les effets psychologiques d’un confinement strict à la maison, en ces temps d’épidémie de coronavirus.

EN SAVOIR + : LES CONSEILS DE CLAIRE-CECILE MICHON

 

Soutiens de "Psy"

Si les équipes des Services Régionaux, de l’Accueil Famille, des Délégations et Groupes d'intérêts, pensent qu’un malade ou un proche aurait besoin d’un soutien psychologique, lié au contexte actuel, qu’ils n’hésitent pas à nous en faire part.

De manière plus générale : tout professionnel et bénévole qui serait confronté à une situation d’accompagnement pour laquelle il se sent plus en difficulté, peut également solliciter les psychologues conseils de l'AFM-Téléthon.

Une procédure simplifiée est mise en place. Elle consiste à l'envoi d'un mail à l'adresse actionsmedicales@afm-telethon.fr avec pour objet « Demande psy / Covid-19 ».

Il faudra indiquer dans le corps du mail :
- Quelques mots de la situation si possible ;
- Le nom et les coordonnées de la personne qui nous sollicite (délégué, équipier de groupe d'intérêt, malade, RPS, ...) ;
- Le nom et coordonnées (mail et téléphone) de la personne dans le besoin (dans les cas où la demande concerne le soutien ponctuel d’un patient ou proche) --> Dans ce cas, assurez-vous au préalable que le patient n’est pas déjà en lien avec un psychologue de consultation (le contact en sera facilité).

L’un des membres de l'équipe répondra à votre demande dans les plus brefs délais.

 

Conseils juridiques sur les Annulations et Reports

Dans ce contexte sanitaire particulier inédit et pour les rassemblements de moins de 100 personnes, vous êtes amené à annuler ou reporter des actions que vous aviez planifiées depuis plusieurs mois et pour lesquels un engagement financier était parfois nécessaire.

Tout d'abord, il convient de distinguer de manière générale deux situations : anté/post confinement.

En d’autres termes, sous réserve des dispositions contractuelles prévues et des prestations visées :

1/ Pour les contrats signés avant la date de début du confinement, le COVID-19 peut être considéré comme un cas de force majeure, ce qui en principe est un levier suffisant pour négocier les cas suivants, à titre d'exemple :

Une annulation sans frais (i.e. remboursement des acomptes le cas échéant….) ;
Un report sans coûts supplémentaires (I.e. via un avoir valable pendant un an à compter de sa date d’émission…).

2/ Pour les contrats signés après la date de début du confinement, cela se complique puisque le cas de force majeure lié au COVID-19 ne peut plus être invoqué, donc tout dépend de ce qui est prévu au contrat et dans la loi d’urgence, le cas échéant.

3/ Pour les contrats en cours de négociation (donc non signés) compte-tenu de l’incertitude dans laquelle nous sommes quant à la durée du confinement, il conviendra de prévoir la possibilité par exemple de reporter l’évènement concerné jusqu’à XXX mois à compter de la date de fin du confinement par exemple ou si la durée du confinement devait durer plus de XXX mois, il faudra envisager la possibilité de pouvoir annuler sans frais….

Il s’agit là que de quelques pistes de négociations au cas par cas (qui ne sont pas seulement juridiques), pour lesquelles le service d'appui aux délégations et groupes d'intérêt et la direction juridique pourront vous accompagner.

Les commentaires sont fermés.