Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

  • COVID-19 : Annonce des Kinés Normands...

     

    News.jpgLe Conseil Régional de la Normandie :
    Kinésithérapeutes et prise en charge des
    urgences
    durant l’épidémie de Covid-19.

    "Cher Confrère, Chère Consœur,

    Conformément aux recommandations du Conseil National de l’ordre, vous avez fermé vos cabinets pour contenir la propagation trop rapide de l’épidémie de Covid-19. Nous savons ce que cela représente pour vous et nous vous en remercions.

    A ce jour, les Conseils Départementaux de l’ordre reçoivent beaucoup d’appels de patients qui ne peuvent joindre leur kinésithérapeute.

    Afin d’aider au mieux les patients et les familles nécessitant des soins urgents, le conseil de l’ordre, en collaboration avec le réseau bronchiolite normand, met en place la plateforme téléphonique SOS KINES NORMANDS au 02.35.71.70.82 que les patients et les professionnels de santé pourront appeler de 9H à 18H, 7 jours sur 7 pour avoir les coordonnées du kinésithérapeute disponible le plus proche de chez eux.

    Il s’agit en premier lieu d’un accueil téléphonique organisé par les kinés, qui permettra aux patients d’avoir une réponse kinésithérapique.

    Nous demandons à tous les kinésithérapeutes pouvant assurer cette prise en charge des soins d’urgence (n’oublions pas que certains de nos consœurs / confrères sont confinés pour des raisons médicales ou personnelles), de nous communiquer leurs coordonnées afin d’établir un maillage le plus précis possible des kinésithérapeutes qui assurent les urgences et la continuité des soins.

    La notion d’urgence doit être évaluée au cas par cas (mucoviscidose, BPCO, certaines suites de chirurgie…).

    Une urgence kinésithérapique, dans le cadre de la crise Covid-19 est une situation qui, si les soins de kinésithérapie sont interrompus, présente un risque très élevé de dégradation majeure du patient pouvant entrainer à court terme une hospitalisation, alors même que la politique de santé publique de crise vise à libérer le plus grand nombre de lits pour les réserver aux patients Covid-19. Le soin de kinésithérapie urgent doit toujours être réalisé dans le respect de la sécurité, en évaluant les risques encourus par le patient lors de la réalisation du soin, et ne doit pas faire courir un risque supérieur à ce qu’il serait en l’absence de ce soin".

    Martine BILLARD
    Présidente Conseil Régional de l’Ordre de Normandie