Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

"Kit urgences" à Balleroy

L'AFM aide les malades vers l'autonomie

(Balleroy) L'Association française contre les myopathies, avec les équipes de professionnels du service régional, informe les malades sur les gestes d'urgence à observer.

Notion de bien-être

« Nous accompagnons les personnes atteintes de maladies neuromusculaires pour les aider dans la vie quotidienne et pour qu'elles vieillissent en autonomie à leur domicile sans avoir besoin de structures médicales », explique Aude Bellier, directrice régionale Normandie de l'AFM-Téléthon

(Association française contre les myopathies) et Francis Turpin, délégué de l'association du Calvados.

Avec le CHU de Caen, les représentants et référents santé de l'AFM multiplient les actions auprès des malades afin qu'ils conservent leur autonomie. « Nous visons le bien-être complet, c'est-à-dire sanitaire et social », précise la directrice. « On est disponible, mais on ne veut pas imposer », ajoute le délégué.

Un kit pour des conseils

Dans le cadre d'un travail expérimental national pour l'autonomie en santé, les représentants de l'AFM ont présenté aux malades et à leur entourage, un kit documentaire. « Dans des situations d'urgence, avec des personnes conscientes ou non, les documents présentent ce que l'on doit faire et les gestes contre-indiqués », informent les représentants AFM.

Ce kit a été élaboré en collaboration avec le CHU, les pompiers et les équipes du Samu.

La mission de guérir

Cette mission de communication d'aide auprès des malades, qui représente près d'un tiers du budget de l'AFM, ne doit pas occulter l'objectif de celle-ci visant à la guérison des maladies neuromusculaires.

Les dons aux opérations Téléthon sur le terrain permettent de financer la recherche. « En trente ans, on a doublé la vie des personnes atteintes de ces maladies », précise Francis Turpin.

Des campagnes de sensibilisation et de communication auprès des jeunes sont également en cours.

« Des chercheurs interviennent dans trois établissements scolaires du Calvados à la demande des professeurs », souligne le délégué départemental.

Kit urgences Balleroy.jpg

Les commentaires sont fermés.